Banana bread

Le petit déjeuner c’est sacré ! Sauf que je ne sais jamais quoi manger ! Je n’aime pas quand c’est trop sucré et je ne digère plus les céréales (blé).
Et pourtant ce repas est très important. Après une nuit le ventre vide, il nous faut l’énergie suffisante pour tenir une matinée, sans avoir une fringale à 11h.

Et bien j’ai découvert une recette de banana bread qui correspond exactement à mes attentes sur le site d’Anne Dubndidu.

Banana Bread
De base, je suis une grande fan des banana bread, car la banane permet d’avoir un gâteau très moelleux ! Mais là, j’ai trouvé une recette vegan et sans sucre ajouté. Ce qui permet, de manger un gâteau – plus proche du pain que du cake – très sain et très moelleux. Je fais cette recette tous les dimanches soirs. Ce qui me permet d’en manger au petit déjeuner du lundi au mercredi, avec un bon thé.

Voici la recette :

  • 60ml de lait de soja
  • 6 cs d’huile de coco
  • 1cc d’extrait de vanille
  • 5 bananes bien mûres
  • 200 g de farine d’épeautre
  • 1 cc de levure
  • 1 cc de bicarbonate de soude alimentaire
  • 1 pincée de sel

IMG_9347

Dans un blender, mixer d’abord les bananes, puis ajouter le lait végétal, l’huile de coco et la vanille . Ensuite ajouter la farine, la levure et une pincée de sel. Quand tout est bien mélangé. Ajouter la cc de bicarbonate, mélanger délicatement.

Enfourner 40 min à 180 C°. Vérifier avec un couteau la cuisson du gâteau. Le couteau doit ressortir propre.

Bon petit déjeuner 🙂

N’hésitez pas à partager vos idées de petit-déjeuner, je suis preneuse de nouvelles idées. Et dites-moi ce que vous pensez de cette recette, si vous l’avez testé !

Come back

Cela fait un petit moment que dans un coin de ma tête trotte l’idée de refaire un blog. L’idée d’écrire à nouveau, de partager me manque. Et puis finalement, pourquoi ne pas tout simplement reprendre ce blog que j’avais déjà commencé et qui est toujours en phase avec mon état d’esprit.

J’ai débuté ce blog après la naissance de ma fille. Ce moment est particulier, après 9 mois de grossesse où tout tourne autour de ce bébé tant attendu, puis la naissance, moment magique où l’on découvre cette magnifique chose. Puis ensuite vient ce moment où l’on a besoin de se retrouver. Penser à soi, à son avenir, à la femme qui est en soi, à son couple.

Bref, quelques mois plus tard, j’ai repris le sport, j’ai débuté ce blog, j’ai cherché un nouveau job. Ecrire ce blog m’a fait du bien. Je pense avoir plus ou moins toujours tenu un blog depuis mon adolescence, donc depuis 15 ans …

Donc ce retour, 2 ans plus tard, n’est pas si étonnant 😉
Alors à très bientôt !

Gérardmer 2017
Séance de running en amoureux 🙂

 

La minute parent et la communication

Je suis une grande communicante avec mes enfants, et sur les points importants, je dirais que j’ai tendance à répéter plusieurs fois la même chose afin de m’assurer que ce fameux point est bien intégré!

Comme je vous le spécifiais plus bas, nous étions à la recherche d’une nounou pour aller chercher nos enfants chez l’assistante maternelle et à l’école. Nous avons eu « la chance » de trouver une nounou très expérimentée et disponible immédiatement, ce qui m’a permis d’être soulagée pour ma reprise.

Je briefe donc mon fils au sujet de la nounou. Qu’il doit bien tenir la main de la nounou pour rentrer à la maison, qu’elle viendra le chercher après avoir été chercher sa petite sœur, qu’elle lui donnera la douche  .. je finis par dire qu’il faudra bien l’écouter!
Il me répond : Mais oui maman, j’ai des oreilles pour ça!

Et à ce moment là, je me rend compte que oui, je parle à un enfant, que non, les enfants n’ont pas la même compréhension et subtilité que nous et qu’encore une fois ce que dit Bernard Werber prend encore une fois tout son sens!

« Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. » Bernard Werber

 

La minute parent : Notre dernier mercredi !

Depuis septembre, je passe tous mes mercredis après-midi avec mon fils. J’adore aller le chercher à 11h20, manger avec lui le midi, écouter ses histoires. Bref un moment où ne nous sommes pas pressés, où l’on est rien qu’à deux et où les échanges sont différents des autres jours!

Mais voila, c’est fini! Je n’aurai plus tous ces mercredis après-midi avec mon petit bonhomme. Bien que je compte prendre de temps en temps mon mercredi rien que pour cela! Donc je suis en mode : « Préparation aux changements ». Alors je lui explique bien la situation, ce qui va changer et pourquoi cela change. Donc, ce mercredi qui est notre dernier mercredi rien qu’à deux, j’ai voulu un peu marquer le coup pour lui faire plaisir et marquer la coupure!

Alors je lui demande : « Mon petit R*, c’est notre dernier mercredi cette semaine, qu’est ce qui te ferait trop plaisir? »
Réponse : « Regarder des dessins animés! » Lol !!!
Bon normalement, mon fils n’a pas le droit de regarder de dessins animés la crepessemaine! Du coup, il a sauté sur l’occasion! Autre activité dont il est très pressé aussi : faire des crêpes avec négociation de suppression de sieste! Sinon ce serait moins drôle!
Moi : « Aller R*, c’est l’heure de la sieste! »
R* : « Maman, je suis trop pressé de faire les crêpes, on peut les faire maintenant? »
Moi : « Non, la sieste est obligatoire aujourd’hui! »
R* : « Ok … mais tu me réveilles à 16h parce que je suis vraiment trop pressé de faire les crêpes. »

Bref un mercredi plaisir car le mercredi c’est un peu le jour des enfants! J’espère que les prochains mercredis vont bien se passer, et qu’il va vite reprendre goût aux mercredis au centre de loisirs! Je croise les doigts! 🙂

Nouvelle aventure professionnelle

C’est parti pour une nouvelle aventure, après 59 candidatures, 3 mois de doutes et d’attente et 10 entretiens, je débute sur un nouveau poste mi avril! Je me sens enfin rassurée et soulagée. C’est un peu bizarre cette période dans laquelle on se bat, on attend, on doute, on essaye de se rendre visible, de faire la différence en entretien, d’être joyeux et énergique quand on fond de nous c’est pas du tout ça.

On y mets beaucoup d’énergie et puis on se demande chaque jour : Mais où est le bout !? Je crois que c’est le plus dur, ne pas savoir quand tout cela s’arrêtera. Et quand le bout est là, daté, ça fait du bien!

J’ai hâte de découvrir mon nouveau poste, ce nouveau secteur et ma nouvelle équipe. J’espère pouvoir me sentir à nouveau comme un petit poisson dans l’eau!

Maintenant je suis en préparation : ORGANISATION pro-privé! Je cherche notamment une nounou pour aller chercher nos enfants à l’école et chez l’assistante maternelle, je prépare mon fils au fait qu’il retournera au centre de loisirs le mercredi après-midi. Je m’occupe de tout  » l’administratif  » dû à la reprise d’un poste, mutuelle, document pour le contrat de travail, refaire ma carte Navigo …

Et vous comment cela se passe t’il côté pro?