Rester joyeux et énergique lors de sa recherche d’emploi

pole emploiJe ris jaune en lisant cela! Restez joyeux et énergique lorsqu’on recherche un emploi. Personnellement j’ai beaucoup de mal à garder un moral intact et je me bats pour être joyeuse et énergique! C’est difficile et en même temps indispensable. Alors je vous retourne ce conseil, restez joyeux et énergique.

Janvier 2015 : ma fille de 5 mois débute chez l’assistante maternelle, mon fils de 4 ans va à l’école, mon compagnon lui est au boulot.
Et moi je suis libre, déchargée de ma fille pour me consacrer pleinement à mon avenir et ma recherche d’emploi. Voilà comment j’avais imaginé les choses 1 an plus tôt!

Je suis le genre de femme, qui ne mélange pas les choses. Quand je suis au boulot, je ne pense pas à ma vie privée, et quand je suis dans ma sphère privée, je ne pense pas au boulot. Donc pendant ces 6 mois de pause, j’ai fait le choix de consacrer ce temps à ma fille et ma famille et de ne pas me soucier, ni m’angoisser avec ma future recherche d’emploi. Et ce, pour le bien être de ma sphère privée. Aujourd’hui, je suis sereine, j’en ai bien profité et je suis prête à me consacrer complètement à autre chose!   

Alors depuis janvier, je suis en recherche très active. Apec, Cadremploi, Indeed sont mes nouveaux sites favoris! Même si j’espère que cela ne va pas durer trop longtemps! Oui, je suis positive, j’ai toujours été confiante en mon avenir et pour le moment tout s’est toujours bien déroulé. J’ai pu faire ce que je voulais, comme avoir eu mes enfants jeunes sans que cela n’ait compromis quoi que ce soit sur mes choix pro. POURVU QUE CELA DURE !! En tout cas, je me bats, je fais le nécessaire.
2 mois c’est tout de même long.. Surtout que mon CV lui affiche un trou de 6 mois de + avec mon congé maternité. J’ai cependant la chance d’être dans une filière où l’on peut trouver beaucoup d’offres, surtout en IDF, je suis contrôleur de gestion.J’ai dû postuler depuis à une bonne quarantaine d’offres. Alors j’y crois, je pense avoir un beau parcours, je me refuse de m’inquiéter!

Les semaines passent, il y a des jours de déception, puis des appels qui vous reboostent, des jours où il ne se passe rien. C’est parfois difficile de garder le moral. Mais je me bats. Je tiens ce blog, la course à pied m’aide également beaucoup, j’essai de profiter de ce temps de liberté (Le temps est tellement précieux!) – et je sais qu’avec le boulot, le temps manquera à nouveau, même avec une organisation en béton!

Alors que dire dans ces périodes latentes, il faut savoir apprécier ces moments, s’occuper de choses dont nous n’avons jamais le temps de faire, découvrir de nouvelles activités, rester positif et se battre tous les jours. La confiance en soi est également hyper importante dans cette période. Baser votre confiance sur vos acquis, si vous croyez en vous, les autres croirons en vous.

Et vous avez vous déjà vécu une période difficile (PRO)? Quels sont vos techniques pour garder le moral? Pour vous battre?

Publicités

6 réflexions sur “Rester joyeux et énergique lors de sa recherche d’emploi

  1. Alors énergique et joyeuse en étant à pole emploi, on dirait que tu me décrit.
    Si tu t’inquiète pour ton trou de 6 mois dans ton cv, je te rassure tout de suite, j’ai plusieurs trous d’un an dans le mien et c’est pas pour autant que les employeurs me regardent mal.
    Si ton profil plait, ce trou n’aura aucun impact, si ton profil ne plait pas, ça leur servira d’arguments pour te briser en entretien …
    Pour ma part, j’adore le chômage (mais je ne suis pas dans la même situation que toi, car je suis chez mes parents …) j’en ai profiter, pour voyager, aller au cinéma, reprendre le sport, faire du scrapbooking, faire du rangement, lire une quantité astronomique de livres, regarder tout pleins de séries, bref tu l’as bien compris, ne pas bosser, j’adore ça et j’ai des parents sympas qui ne me poussent pas dans une direction ou une autre.
    Pour finir je te dirais de relativiser (bon pas facile dans ta situation vu que tu as des petits en bas âges, et que tu t’inquiète de ton avenir, de leurs avenir, de votre avenir …)
    On est tous dans le même bateau, on a du mal à trouver un job, ou du moins un job qui nous fait pas trimer comme des esclaves, donc prends le temps de réfléchir avant de prendre n’importe quoi, j’ai été bloqué pendant 6 mois en tant que conseillère d’appel et je peux te dire que je tenterais pas l’aventure de sitôt.
    Pfffiou je suis désolé d’avoir écris un roman en guise de commentaire … c’est tout moi ça lol

    J'aime

  2. Aucun problème, tu peux écrire tous les romans que tu veux 🙂 Merci pour ton commentaire et ton point de vue.
    Bon j’avoue ne pas avoir la même vision que toi sur le travail et cela, non pas à cause de mes enfants, mais pour moi.
    J’ai des objectifs pro, et j’ai fais un pari, en ayant des enfants avant d’avoir des responsabilités, qui j’espère me sera positif pour mon futur professionnel. Et j’espère profondément avoir fait le bon choix!
    Ce qui m’inquiète le plus, serait finalement de ne pas réussir à atteindre les objectifs que j’ai, je pense que j’en serai frustrée!

    J'aime

  3. Coucou !

    J’ai aussi une longue période de chômage que j’ai plus ou moins bien vécu … oui j’ai pu organisé le mariage de ma soeur de A à Z, oui j’ai pu me mettre au sport, oui j’ai pu un peu voyager, oui j’ai pu profiter pour me promener quand je le voulais … mais voilà … quand on te demande ce que tu as fait de ta journée et que souvent tu ne sais pas trop quoi dire c’est dur … oui c’est dur quand tu es seule toute la journée, oui c’est dur quand les employeurs ne te répondent pas, oui c’est dur de ne pas pouvoir faire telle ou telle chose car tu n’as pas forcément l’argent, oui c’est dur de devoir compter tout le temps !
    Voilà ma période de chômage est mitigée mais elle est nécessaire pour moi, pour me remettre en question, revoir mes objectifs, préparer mon avenir !
    Je te souhaite pleins de courage et t’envoie aussi de l’énergie même si tu en as déjà énormément :p et avec la niak que tu as j’en suis sûre que tout va bien se passer 🙂 l’essentiel aussi c’est d’être soi même
    bisous la miss

    Aimé par 1 personne

  4. Je vis la même chose que toi (j’ai dépassé les 3 mois et essuyé beaucoup de refus) et je dois admettre que c’est décourageant, déprimant… Mais je pratique aussi la course à pied qui me rebooste ! J’ai vu que tu avais retrouvé. Félicitations à toi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s